Leader ou Manager? Atteindre le bon équilibre

Partager cet article

Encore un article sur la différence entre le management et le leadership me direz-vous… On ne s’en lasse pas tellement c’est plein de bon sens. Ce leader avec sa vision et son charisme semble beaucoup plus glamour que ce manager qui suit les procédures et pourrait manquer de personnalité. Le point clé est pourtant l’équilibre car une entreprise avec une vision riche et innovante ne pourra pas être compétitive si elle ne peut pas s’appuyer sur une organisation efficace et solide.

Manager-leader-vision_bw_650px

 

Quelle est la différence entre un leader et un manager?

J’ai synthétisé les principales caractéristiques du leader et du manager dans le tableau ci-dessous:

Leader Manager
A une vision Met en application la vision d’un leader
Se caractérise par des comportements et des valeurs: Intégrité, Compassion, Honnêteté, Humilité,  Courage,   Engagement, Sincérité, Passion, Confiance… Se base sur des compétences mesurables: planifier, gérer, communiquer, suivre les procédure et les règles, contrôler…
Reconnu par l’équipe Désigné par la hiérarchie
Il détient son pouvoir grâce à son relationnel Il détient son pouvoir grâce à l’organisation
Se focalise sur les personnes Se focalise sur l’opérationnel
Est tourné vers l’avenir et développe des stratégies sur le long-terme Est centré sur le présent et gère les tâches sur le court-terme
Apprécie le changement Recherche la stabilité
Innove et apporte les changements nécessaires et radicaux pour le développement de l’organisation Améliore l’organisation et obtient des résultats mesurables en respectant les délais et les budgets
Créé l’entreprise Permet à l’entreprise de se réaliser

 

La complémentarité du manager et du leader

Nous devrions tous être d’accord sur le fait que nous ne pouvons pas nous passer de managers à chaque niveau de l’organisation pour assurer une bonne efficacité opérationnelle.

Mais un seul leader au niveau de la direction générale ne suffit plus. Maintenant les collaborateurs veulent être guidés par un leader pour donner un sens à la grande partie de leur vie qu’ils passent à travailler.

Les managers doivent donc maintenant développer leur leadership pour créer une vision « locale » avec leurs équipes afin de les motiver et de les responsabiliser. Ils favoriseront ainsi l’autonomie de chaque collaborateur en s’appuyant sur une confiance mutuelle et une organisation solide. En effet, l’autonomie individuelle est la rencontre des compétences et de la motivation. Elle développe la prise de décision des collaborateurs et l’intelligence collective et donc la performance.

autonomie

Pour conclure, le manager/leader transforme les différences en dualité pour se retrouver en position gagnant/gagnant:

  • Il est reconnu par ses équipes ET sa hierarchie
  • Il gère les opérations ET entraîne les personnes avec lui
  • Il assure le court-terme ET crée le long-terme
  • Il suit la vision de l’organisation ET l’adapte avec ses équipes
  • Il obtient des résultats mesurables ET amène des changements

Ce nouveau style de management amène alors l’entreprise vers une plus grande maturité qui favorise l’intelligence collective et le bien-être des collaborateurs et lui permet d’évoluer pour rester performante.

Le leadership est une force qui encourage les participants d’un voyage à passer de l’état de passager à celui d’acteur d’une aventure.
Chris Viehbacher, Sanofi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *